Moteur de recherche

Agenda

Cliquez sur la puce pour en savoir plus

< Janvier 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
31
 
 
 
Fribourg
Genève
Jura
Neuchâtel
Vaud
Valais
Chablais

Petit brin de vie...et grande réflexion!

Ce matin, je dépose mon petit à la crèche. A l'heure de quitter mes bras, il se met à hurler. J'entame alors une communication connectée avec lui. Il a besoin d'entendre quelque chose de son papa. En cherchant, je comprends que cela a un rapport avec les difficultés que vit son papa actuellement. Il est physiquement fatigué et émotionnellement très touché par des souvenirs d'enfance qui remontent. Mon fils voudrait que son papa lui dise: "ça va aller, je vais y arriver!"Je comprends les pleurs de mon petit. En le déposant à la crèche, il est loin de son papa et ne peut pas l'aider. De plus, il ressent une immense culpabilité à s'amuser et vivre intensément pendant que son père souffre.

Et c'est la que comme une toile d'arraignée, les fils se tissent dans ma tête et dans mon coeur... Soudain, ces quelques petits  mots: "culpabilité", "l'autre", "s'occuper de soi"...donne du sens à un milliard de choses dans ma vie! Croire qu'il est impératif de s'occuper des autres, de les tirer par la main. Croire que nous sommes responsable de la souffrance de l'autre. Notre famille tout entière fonctionne ainsi. Enfin disons plutôt qu'elle dysfonctionne du coup!

Nous enseignons à nos enfants la solidarité, l'entraide, le partage et l'empathie... et nous nous étonnons que ces notions soient si difficile à intégrer. Aujourd'hui, je me demande si on n'a pas oublié une chose essentielle. Comment peut-on mettre ces notions en pratique pour les autres si nous ne sommes pas capable de le faire pour nous-même. Enseignons nous à nos enfants (et à nous même, par la même occasion) à ressentir de l'empathie pour eux-même, à être à l'écoute d'eux-même! Et si pour être bien avec les autres, il fallait être bien avec soi?

Dans notre société, les gens qui s'écoutent, pensent à eux, se centrent sur eux sont vu comme des égoïstes. Certes, il en existe vraiment, mais là je vous parle de ceux qui tentent d'écouter cette petite voix intérieure...Et si c'était ça la clef? Se tourner vers soi!

S'arrêter...s'écouter,
S'arrêter...écouter,
s'arrêter...décider,
puis ensemble avancer!

 

Nadja Lerch

Enduophobie... un nom bizarre pour parler d'un mal qui touche certain enfants... témoignage d'une maman, pour briser le tabou, permettre à d'autres de comprendre et que la bienveillance puisse ainsi entourer ces enfants en souffrance!

En savoir plus...

Un atelier «Signons Ensemble» est proposé aux parents et à leur enfant dès 7 mois, au centre de périnatalité «Au Cœur des Étoiles» à Massongex
Découvrez ici l'article complet paru dans "Le Régional"

En savoir plus...

Coup de coeur Lecture

Cartes Créatives

En savoir plus