Moteur de recherche

Agenda

Cliquez sur la puce pour en savoir plus

< Juin 2019 >
Lun Mar Mer Jeu Ven Sam Dim
 
 
 
 
 
1
2
3
4
5
6
7
8
9
10
11
12
13
14
15
16
17
18
19
20
21
22
23
24
25
26
27
28
29
30
Fribourg
Genève
Jura
Neuchâtel
Vaud
Valais
Chablais

J'ai lu pour vous

J’ai lu pour vous : T’es toi quand tu parles et j'avoue que j'ai beaucoup aimé. Ce livre m'a parfois fâché je l'avoue car mine de rien c'était une grande claque que j'ai reçu en observant ma propre communication. Combien de : Dépêche toi, combien de dialogue en accusant l'autre au lieu de parler pour soi...etc Bref la liste est longue mais la prise de conscience très bonne. Loin de moi l'idée de pouvoir demain tout changer mais de repartir après ce livre avec des petites idées et notions dans un coin de ma tête. Je vous le conseille vivement si vous ressentez le besoin de trouver des solutions à vos dialogues stériles et frustrants.

Voilà pour vous un petit résumé...et sinon belle lecture pour ceux qui se lancent!

L’auteur Jacques Salomé milite pour l’enseignement de la communication à l’école comme matière à part entière car pour lui : « C’est le seul antidote non-violent à la violence »

Jacques Salomé nous demande : «  Connaissez vous vos besoins ? ».

Il parle bien évidemment des besoins relationnels. Les besoins relationnels c’est quoi exactement ?

Dans son livre, l’auteur en rescence 6 :

-       le besoin de se dire (avec nos mots)

-       le besoin d’être entendu

-       le besoin d’être reconnu (tel que nous sommes réellement)

-       le besoin d’être valorisé

-       le besoin d’intimité

-       le besoin d’exercer une influence sur notre environnement

Jacques Salomé compare la communication à un jardin et l’on comprend alors que la communication comme le jardin et bien cela s’entretient.

Quatre grands principes dans son idée :

-       OSER DEMANDER

-       OSER RECEVOIR

-       OSER DONNER

-       OSER REFUSER

Cependant même si entre deux personnes qui communiquent on peut imaginer un fil où passe les mots, chacun est responsable de son morceau de fil et non de celui de l’autre. Ce que dit l’autre ou ressent l’autre lui appartient. Trop souvent dans nos communications, nous nous soucions de la partie qui ne nous appartient pas. 

Jacques Salomé nous dit d’ailleurs  que chacun à des désirs et que ce n’est pas à nous d’y répondre mais juste d’entendre. D’ailleurs un désir est un désir et ne doit pas nécessairement se transformer en demande.

Après cette base j’ai en vrac retenu quelques astuces (pas si facile à mettre en place au quotidien je l’admets). Mais à méditer, cela peut servir :

Pour une communication sereine et harmonieuse il est préférable :

-       de retirer les injonctions : TU DOIS, IL FAUT, TU DEVRAIS

-       de retirer les menaces : ATTENTION, TU RISQUES…

-       de retirer les sanctions : PUISQUE TU FAIS CI, TU N ‘AURAS PAS CA

-       de retirer les culpabilisations : A CAUSE DE TOI, DEPECHES-TOI

-       etc…

 Et pour finir Jacques Salomé nous dit : «  Ne mêlez pas l’amour et les sentiments aux difficultés »

Pour redonner la notion de sacré à la rencontre intime entre deux êtres...

En savoir plus...

Enduophobie... un nom bizarre pour parler d'un mal qui touche certain enfants... témoignage d'une maman, pour briser le tabou, permettre à d'autres de comprendre et que la bienveillance puisse ainsi entourer ces enfants en souffrance!

En savoir plus...

Coup de coeur Lecture

Cartes Créatives

En savoir plus